Thés verts, thés blancs et thés jaunes

Thés verts, thés blancs et thés jaunes

Il y a 38 produits.
Afficher 1 - 38 sur 38 produits

Filtrer par :

Nos emballages:

- Boites rondes 150gr étanches

- Sachets 50gr et 100gr en doypack

- Boites 50gr et 100gr

Thé vert

C’est la boisson idéale pour le réveil. C’est la boisson qui arrête le temps pour un moment. Chaque thé vert est le relai d’une culture ancienne.

Produit avec tradition, respect et les meilleures plantes

Cela fait 4500 ans que l’on boit du thé en Chine. Les moines bouddhistes l’on d’abord transmis au Japon puis ensuite au 17ème siècle en Europe. Le thé vert et le thé noir sont obtenus à partir des mêmes plantes. Après la cueillette, les feuilles du thé sont flétries, puis roulées pour extraire les sucs, puis chauffées afin de neutraliser l'enzyme responsable de l'oxydation. Elles subissent enfin un séchage final. Le chauffage s'effectue selon deux méthodes principales : la méthode chinoise utilise des bassines de cuivre placées sur le feu, alors que les Japonais passent les feuilles à travers des jets de vapeur. Il ne doit pas y avoir de pause pendant la procédure d’élaboration du thé. Grâce à ce procédé, le thé vert garde sa couleur et ses bienfaits.

Convaincre grâce à ses propriétés propres

La médecine chinoise considère que le thé vert peut guérir beaucoup de problèmes physiques et mentaux. On dit que le thé vert assainit l’esprit. Une raison à cela est que le thé vert contient moins de caféine que le thé noir.

En plus le thé vert contient des vitamines A, B, B12 et C et des minéraux comme le potassium, le calcium et le fluor. Il contient aussi beaucoup d’antioxydants qui protègent le système immunitaire et aident à lutter contre les virus et les infections.

Préparer le thé vert

Le thé vert libère ses substances plus facilement que le thé noir. Cela influe sur la préparation du thé.
Pour le thé vert , 1g suffira pour 100ml d'eau.
La température de l'eau se situera vers 80°C (laisser refroidir l'eau bouillie environ 8 minutes).
Infusez 1 à 3 minutes.
Pour certains thés vert très fins, de l'eau à 60°C et une infusion de 1 à 1,5 minutes suffiront. Pour un thé bien chaud, pensez alors à pré-chauffer votre tasse!
Le thé vert peut être ré-infusé si les feuilles sont encore humides. 
Dans tous les cas, suivez les conseils de votre commerçant ou les indications sur l'emballage.

Le Matcha

Le plus fin des thés verts:
Le Matcha est la sorte la plus ancienne de thé japonais et est considéré comme le roi des thés verts.
Idéalement la poudre de Matcha sera tamisée puis mélangée à l'eau avec un fouet.
Battez vigoureusement 1 demi cuillerée à café dans de l'eau chaude (environ 80°C) pendant 30 secondes jusqu'à obtention d'une belle mousse aérée, douce et onctueuse.

La production

Nos classiques de thés verts originaires du Japon et de la Chine symbolisent comme aucun autre thé une tradition séculaire. Affinés avec des fleurs et des fruits, nos mélanges de thé vert sont également un vrai plaisir pour les yeux.

Pour ce type de thé, les feuilles passent par 4 opérations : Le séchage primaire, la torréfaction, le roulage et la dessiccation.

1)Séchage primaire

Les feuilles sont simplement laissées à l'air libre, étalées sur des claies, pour quelques heures.

2) Flétrissage

Le flétrissage fait perdre aux feuilles par évaporation 25 à 50% de leur poids et neutralise les enzymes responsables de la fermentation, empêchant ainsi la décomposition de la feuille. En « passant » les feuilles dans une sorte de grand wok (ou à la vapeur ; méthode japonaise), tout en brassant les feuilles en continu, pendant une durée variable de 30s à 5 minutes. Les feuilles deviennent aussi plus malléables pour le roulage.

3) Roulage
Les feuilles sont roulées ou pliées à la main pour leur donner une forme idoine
.

4) Dessiccation

Les feuilles sont aérées sur des séchoirs à claies pendant quelques minutes puis laisser au repos une demi-heure autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce qu'elles ne contiennent plus que 5 à 6% d'eau.

À part la torréfaction qui est faite à la vapeur, le processus de fabrication des thés verts japonais est sensiblement le même en plus mécanisé. Les différences de goût proviennent surtout des cultivars, du terroir et des méthodes de culture. 

Thé blanc

Si vous entendez les mots « blanches pivoines », « Esprit d’eau » ou « aiguilles d’argent », il ne s’agit pas de prénoms de chevaux prestigieux mais plutôt de sortes de thé blanc. Ils appartiennent aux meilleurs thés.

Fait à la main et avec beaucoup de savoir-faire pour obtenir un goût unique.

Peut-être que cela a à voir avec l’Empereur de Chine qui le buvait il y a 3000 ans comme antidote pour ne pas mourir. C’est certainement le goût et le procédé de fabrication qui font de lui le thé le plus distingué dans une tasse.

Le thé blanc désigne un procédé minimaliste. Les feuilles avec de nombreux bourgeons (ou uniquement des bourgeons dans certains cas) sont cueillies à la main puis sont flétries, séchées au soleil ou torréfiées en bassine ou par vapeur. Leur liqueur est assez déconcertante car non tannique, très cristalline et légère. Ces thés ont une note fleurie et très fraîche.

La manière la plus noble de boire du thé

Les blancs sont les thés les moins travaillés, avec seulement 2 opérations : un flétrissage à l'air libre et une dessiccation.

Leur spécificité vient aussi du type de cueillette : bourgeons duveteux de printemps,

Le thé blanc est une spécialité chinoise du Fujian,

Mao Feng, Pai Mu Tan, White Monkey et Co doivent leur nom au duvet argenté enveloppant les bourgeons du théier.

Triés à la main, ceux-ci sont mis en œuvre dans nos thés blancs et agrémentés des arômes les plus fins pour nos mélanges.

Gratifie le palais et aide à  défendre son système immunitaire.

Les thés blancs ne satisfont pas seulement le palais des connaisseurs mais ils sont également très sains pour la santé. Il peut comme le thé vert être stimulant ou calmant. Il contient les mêmes substances pour la défense du système immunitaire mais dans une plus forte concentration. Il doit être préparé comme le thé vert mais il ne doit jamais être bu avec une eau à plus de 80°C.